Fond traversée Vilcanota Ascension Ausangate

Programa

Durée conseillée :

14 jours


Période favorable :

de Juin à septembre


Accompagnement :

Guides locaux francophone Cusco & Machu Picchu, guide de trek local francophone (trek Vilcanota), Guide UIAGM francophone ou hispano-anglophone (ascension Ausangate)


Difficulté :

Engagé

Épocas favorables

  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D

Ce programme est le fruit de nombreuses explorations dans ce massif, probablement l'un des plus sauvages du sud Pérou. L'itinéraire a été pensé pour vous permettre une immersion totale dans cette cordillère particulièrement esthétique et peaufiner au mieux votre adaptation à l'altitude avant d'entreprendre la tentative d'ascension de l'Ausangate.

En préambule à cette ascension, nous vous invitons à traverser les deux cordillères voisines de Ccallangate et Vilcanota, et atteindre le sommet du Huayruro Punco - 5 420 m -, sans difficulté technique, qui nous réservera un point de vue saisissant sur le cœur du massif. Nous pourrons alors toucher du doigt les nevados Chumpe, Ninaparaco, Jatun Pampa, Puca Punta...

Le sommet de l'Ausangate - 6 384 m - sera le point d'orgue de notre expédition. Cet apu, montagne sacrée en quechua, est vénéré par toutes communauté andines de la région de Cusco. Chaque année en juin se réunissent durant la fête de Qoyllur R'itti des milliers de pèlerins venus solliciter la protection de l'apu.

La course vers son sommet par la voie normale est technique (AD) et requiert une bonne expérience préalable de la progression sur glacier.

Journée 01

CUSCO – OCONGATE – COLQUE CRUZ

Départ à l’aube avec notre guide et le cuisinier de l’expédition. Nous quittons la vallée de Cusco pour prendre de la hauteur via la route inter océanique qui nous permettra de rejoindre les Andes. En route nous nous arrêterons à des endroits spécifiques pour observer les cordillères environnantes : Urubamba, Vilcabamba (et le nevado Salkantay), et bien sur Vilcanota que nous découvrons peu avant le village de Ocongate. Au village suivant, Tinqui nous poursuivons notre voyage en taxis pour atteindre le point de départ du trek. Une première étape, courte, sera au programme de ce jour. Arrivée en milieu d’après-midi à notre campement au pied du nevado Colque Cruz. Installation et nuit au camp (4 700 m).

Temps de route :

6h


Accompagnement :

guide de trek francophone


Hébergement :

nuit sous tente


Repas compris :

déjeuner et dîner


Dénivelé :

+ 100 m, - 100 m


Temps de marche :

2h30

Journée 2

COLQUE CRUZ – SINGRENACOCHA

Aujourd’hui nous laissons derrière nous l’ultime cordillère orientale avant la descente vers les plaines amazoniennes. Cette zone est largement arrosée. La végétation est singulière : tourbières, orchidées…Nous quittons cet univers pour entrer dans les cordillères plus occidentales de Ccallangate & Vilcanota. Peu de dénivelé aujourd’hui. Nous peaufinons notre acclimatation. Arrivée en milieu d’après-midi sur les bords de la lagune Singrenacocha où nous installons notre camp (4 350 m).

Accompagnement :

guide de trek francophone


Hébergement :

nuit sous tente


Repas compris :

petit déjeuner, déjeuner et dîner


Dénivelé :

+ 200 m, - 550 m


Temps de marche :

5h30

Journée 03

SINGRENACOCHA – CORDILLERE DE CCLALLANGATE

Une journée consacrée à l’exploration de la cordillère de Ccallangate. La lagune Singrenacocha est un point de passage obligé pour rejoindre Vilcanota, mais aussi un endroit stratégique et souvent oublié pour entrer en plein cœur de la cordillère de Ccallangate, sa voisine orientale. Nous reprendrons de l’altitude au départ de la lagune en suivant un ancien sentier inca pour poursuivre dans les hauteurs avec en ligne de mire un col (5 150 m) qui si nous l’atteignons nous offrira un point de vue sur l’immense lagune Sibinacocha sur l’autre versant, et la cordillère de Carabaya au loin. Retour par le même itinéraire et rejoindre notre camp à la lagune Singrenacocha. Cette journée en aller-retour sera très utile pour nous acclimater définitivement à l’altitude.

Accompagnement :

guide de trek francophone


Hébergement :

nuit sous tente


Repas compris :

petit déjeuner, déjeuner et dîner


Dénivelé :

+ 750 m, - 750 m si col atteint


Temps de marche :

8h00 si nous atteignons le col. Programme libre à définir sur le moment.

Journée 04

SINGRENACOCHA – PACCHANTA

Au programme du jour, deux cols. Nous passerons le premier en milieu de matinée (4 780 m). Toujours sur le flanc nord du groupe de Ccallangate, l’ambiance se fait plus alpine. Les moraines viennent butter sur la lagune glaciaire Armacocha. Endroit propice pour déjeuner. Nous poursuivrons notre parcours par une longue descente dans une vallée adjacente. On pourra y observer de grands troupeaux de camélidés andins : lamas, alpacas. Notre second col est déjà en vue. Après son passage (4 650 m) nous plongeons dans la vallée de Pacchanta. Installation du campement dans le village (4 350 m), non loin des sources d’eaux chaudes.

Baignade bien méritée.

Accompagnement :

guide de trek francophone


Hébergement :

nuit sous tente


Repas compris :

petit déjeuner, déjeuner et dîner


Dénivelé :

+ 830 m, - 800 m


Temps de marche :

7h00

Journée 05

PACCHANTA – LAGUNE TICLLACOCHA

Nous quittons le groupe de Ccallangate pour entrer cette fois ci dans l’univers de Vilcanota.

Déjà notre regard est attiré par l’Ausangate, le maître des lieux. Nous passons la lagune Comercocha (la lagune verte en langue quechua) puis restons sur le bord ouest de la moraine du nevado Puca Punta. Notre col, le col de Jampa (5 010 m) sera atteint avant midi. Une courte desdente nous attend alors pour parvenir à notre nouveau camp, sur les bords de la lagune Ticllacocha (4 820 m). Temps libre en fin de journée pour un coucher de soleil surréaliste avec en toile de fond le nevado Pico Tres, et dans notre dos le Puca Punta. Nuit au camp.

Accompagnement :

guide de trek francophone


Hébergement :

nuit sous tente


Repas compris :

petit déjeuner, déjeuner et dîner


Dénivelé :

+ 660 m, - 190 m


Temps de marche :

6h30

Journée 06

LAGUNE TICLLACOCHA – ASCENSION HUAYRURO PUNCO – JAMPA

Ce matin nous donnons rendez-vous à notre caravane dans l’après-midi, au camp suivant Jampa. Cette journée sera consacrée à explorer les hauteurs de la vallée éponyme. Face au Pico Tres, nous nous engageons dans une pente qui nous permettra d’arriver dans une large pampa envahie de bofedales (tourbe andine). Il n’est pas rare ici d’observer de grands troupeaux de vigognes (camélidé sauvage, cousine de l’alpaca). Ce grand cirque offre déjà un point de vue saisissant sur les sommets alentours. Mais nous ne nous arrêterons pas là. L’objectif est de rejoindre le sommet du Huayruro Punco sud (5 420 m) d’où nous pourrons observer les coulisses de Vilcanota, son groupe de sommets sud (dont le Chumpe – 6 010 m-) avec l’immense lagune Sibinacocha. La montée ne présente pas de difficulté technique, et l’effort en altitude complétera notre acclimatation. Montée facile sur un éperon (il faut mettre les mains lors de quelques passages en rocher) jusqu'au sommet.

Dans l’après-midi nous rejoindrons notre campement à Jampa (4 620 m).

Accompagnement :

guide de trek francophone


Hébergement :

nuit sous tente


Repas compris :

petit déjeuner, déjeuner et dîner


Dénivelé :

+ 650 m, - 850 m


Temps de marche :

7h00

Journée 07

JAMPA – CAMP DE BASE DE L’AUSANGATE

Journée d’approche vers le camp de base.

Nous continuons notre descente le long du rio Jampa avant de remonter l’un ses courts affluents. Nous découvrons alors la face sud du géant. Sur son flanc est se déploie d’autres sommets d’envergure comme le Santa Catalina dépassant les 5 800 m. Au camp, nous retrouvons notre caravane et notre guide de haute montagne (ainsi que son assistant) arrivant lui de Cusco. Briefing avec lui sur le déroulement des journées à venir. Nuit au campement (4 600 m).

Accompagnement :

guide de trek francophone


Hébergement :

nuit sous tente


Repas compris :

petit déjeuner, déjeuner et dîner


Dénivelé :

+180 m, - 200 m


Temps de marche :

5h30

Journée 08 à 11

ASCENSION DE L’AUSANGATE (6 384 m)

J08 > Camp de base – Camp Moraine

J09 > Camp Moraine – Sommet – Camp Moraine

J10 > Camp Moraine – Camp de Base

J11 = Jour de réserve

Pour réaliser cette ascension, nous allons installer un camp intermédiaire situé vers 5450 mètres. Pour rejoindre ce camp : montée raide dans une moraine instable puis lorsque l'itinéraire disparaît de la vue du camp de base, remontée dans une grande pente herbeuse facile ... qui vient buter contre une barre rocheuse.

Une sente judicieusement tracée permet de passer cet obstacle. Le camp est installé juste au-dessus, à la limite avec le glacier. Très belle ambiance depuis ce camp.

4h30 heures de montée entre camp de base et camp avancé.

Entre le camp d'altitude et le sommet : pendant deux heures un cheminement sans difficulté (si ce n'est parfois la neige profonde) mène au pied d'une pente neigeuse raide. Altitude 5700 mètres. Le guide va alors installer 200 mètres de corde fixe pour arriver au sommet de cette pente (5850 m). Pente qui démarre à 35° pour finir vers 45 à 50° sur les derniers mètres. Avec l'aide d'une poignée autobloquante ("jumar") lors de la montée (et d'un descendeur pour le retour) chacun assure sa progression. L'itinéraire va alors suivre le grand glacier sud. Pas de difficultés techniques, mais l'utilisation de raquettes à neige pour arriver au sommet est souvent nécessaire. Entre 3 et 5 heures pour parcourir les 530 mètres de dénivelé qui manquent ! Retour par le même itinéraire jusqu'au camp avancé.

Il faut donc compter entre 10 et 13 h d'efforts le jour du sommet...

Démontage du camp avancé et retour au camp de base à la fin de l'expédition.

Accompagnement :

guide de trek francophone


Hébergement :

nuit sous tente


Repas compris :

petit déjeuner, déjeuner et dîner


Dénivelé :

+ 950 m, - 950 m


Temps de marche :

12h00

Journée 12

CAMP DE BASE AUSANGATE – LAGUNE JATUN PUCACOCHA

Nous quittons notre camp dès les premières lueurs du soleil. Une montée progressive nous mène au col Palomani (5 100 m) sur l’épaule ouest du sommet de l’Ausangate. Un nouveau panorama exceptionnel nous attend. L’est est le domaine des hauts sommets glaciaires, l’ouest de l’altiplano désertique aux infinies variantes de couleurs. Descente vers la lagune Ausangate (4 630 m) qui repose dans un fond de vallée étroit. Nous nous échappons de celle-ci pour remonter en direction du col Apacheta (4 800 m) pour enfin arriver à notre nouveau lieu de bivouac, à la lagune Jatun Pucacocha (4 570 m), sous la langue glaciaire ouest de l’Ausangate. L’un des plus beaux camps de notre parcours.

Accompagnement :

guide de trek francophone


Hébergement :

nuit sous tente


Repas compris :

petit déjeuner, déjeuner et dîner


Dénivelé :

+ 670 m, - 800 m


Temps de marche :

7h00

Journée 13

LAGUNE JATUN PUCACOCHA – UPIS

Nous passons le déversoir de la lagune Pucacocha pour continuer à tourner autour du massif de l’Ausangate et atteindre le col Arapa (4 850 m) caractérisé par un ensemble de dépôts sableux aux couleurs spectaculaires. Nous continuons par une traversée plane avant d’entamer notre descente vers le petit hameau de Upis, blotti en fond de vallée, avec une vue à couper le souffle sur verticalité la face nord de l’Ausangate. Possibilité dans l’après-midi de marcher en direction de la lagune Azul ou de profiter des sources d’eaux chaudes à côté desquelles nous aurons établi le camp (4 500 m).

Accompagnement :

guide de trek francophone


Hébergement :

nuit sous tente


Repas compris :

petit déjeuner, déjeuner et dîner


Dénivelé :

+ 420 m, - 350 m


Temps de marche :

6h30

Journée 14

UPIS – TINQUI – CUSCO

Courte étape pour retrouver la vallée d’Ocongate. L’itinéraire nous fera passer par des zones d’élevage de camélidés, avant de descendre en direction de Tinqui d’où nous trouverons un transport pour rejoindre Cusco. Transfert à l’hôtel et soirée libre.

Accompagnement :

guide de trek francophone


Hébergement :

Hôtel


Repas compris :

petit déjeuner, déjeuner


Dénivelé :

+ 150 m, - 700 m


Temps de marche :

4h30